1 août 2018 – Événement corporatif

Saviez-vous que pour un congrès d’une durée de cinq jours regroupant environ 2 500 personnes, on gaspille en moyenne 62 500 assiettes, 87 500 serviettes jetables, 75 000 tasses et 90 000 canettes ou bouteilles d’eau ? On croit à tort qu’organiser un événement écoresponsable a tendance à générer des coûts plus élevés, bien au contraire cela permet souvent de faire des économies. Voici des trucs et astuces pour assurer un événement vert avec quelques actions simples à réaliser.

Limiter la production de déchet

Comme mentionné ci-dessus, un événement produit beaucoup de déchets. Heureusement à l’aide de petites actions, il est possible de réduire considérablement le nombre d’objets mis à la poubelle. Par exemple, Meeting Strategy Worldwide a remplacé ces bouteilles d’eau par des contenants réutilisables et a installé plusieurs distributeurs à des points stratégiques. Résultats : ils ont épargné presque 15 000 $ durant l’année. Une solution pour réaliser encore plus d’économies est d’encourager vos participants à apporter leurs propres tasses ou bouteilles réutilisables.

Une autre action est d’éviter le plus possible le papier. Avec les technologies d’aujourd’hui, il existe plusieurs options pour vous aider à relever ce défi. Il suffit de créer une application mobile où transmettre horaire, biographie des intervenants, plan pour se rendre et bien plus. Il vous sera possible de la réutiliser et de l’adapter à chacun de vos événements. Si la création d’une application mobile vous semble compliquée ou coûteuse, simplement recourir à un mot-clic sur le réseau Twitter auquel vos participants pourront s’abonner pour recevoir toutes les informations importantes.

Finalement, en ce qui concerne la nourriture, prenez de la vaisselle réutilisable ou en acrylique. Pour les centres de table, assurez-vous de choisir une option qui peut se recycler, se donner, se planter ou se manger, ainsi ils obtiendront une deuxième vie au lieu d’atterrir dans une berne à ordure. Si votre budget le permet, sélectionnez des ingrédients biologiques ou profitez des tendances de l’heure telles que le « lundi sans viande » pour éviter les dommages réalisés par les élevages ou pesticides.

Réduire son empreinte écologique

Le fait de rassembler autant de personnes à un même endroit génère une importante empreinte écologique, mais il est possible de limiter ce problème. Tout commence par le choix de votre salle. Sélectionnez un bâtiment avec une certification écologique (LEED, LEAF, etc.), ceux-ci possèdent déjà des stratégies à l’interne pour réduire l’énergie et l’eau utilisée.

De plus, réserver un lieu accessible en transport en commun ou fournir une navette pour vos invités limitera les gaz à effet de serre produits lors du déplacement vers la salle. Sinon, proposez le covoiturage auprès de vos convives. Aussi, prendre des fournisseurs locaux réduit la pollution liée au transport et encourage les entreprises d’ici.

Pour trouver des conseils, des trousses et des ressources afin de vous aider dans votre organisation vous pouvez vous rendre sur le site de MeetGreen ou le Guide des réunions écologiques, rédigé par Environnement Canada, vous offre des trucs et listes pour la planification d’un événement écoresponsable.

Source du paragraphe d’introduction.

Leave a Reply